Les actifs dormants se retrouvent sur des comptes bancaires, des assurances ou des coffres dont l'activité est nulle depuis au moins cinq ans entre les détenteurs et les institutions. Il s'agit notamment de comptes ouverts par des grands-parents pour leurs petits-enfants qui ne sont pas au courant d'un tel avoir.

Le fisc gère ces comptes au sein de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Après 30 ans, sans réaction des bénéficiaires, l'argent est perdu.

Le public peut vérifier sur le site avoirsdormants.be s'il dispose d'argent dormant.