La SBI, détenue à 64% par l'État belge, détenait un intérêt financier dans une société nommée "Infra Asia Development Limited" en vue d'un projet de développement portuaire au Vietnam. Cette société participait à un montage financier avec les îles Vierges britanniques, juridiction qui figure sur la liste noire belge des paradis fiscaux, révélaient il y a un mois Le Soir, De Tijd et Knack.

La SBI n'a toutefois pas tiré d'avantage fiscal de la construction juridique aux Îles Vierges, a assuré le ministre des Finances Johan Van Overtveldt il y a deux semaines en commission de la Chambre. Il a cependant promis que la société mettrait rapidement fin à ce montage.

Selon De Tijd, le conseil d'administration de la SBI a entériné le retrait, qui sera effectif le 31 décembre.