Depuis décembre dernier, AB Inbev a délocalisé une partie de certaines productions à Putian, dans l'est de la Chine. Parmi les bières concernées figure la Hoegaarden, dont 185.000 hectolitres sont désormais annuellement brassés en Chine. L'an dernier, 1,3 million d'hectolitre de la célèbre blanche avaient été produits.

Cette délocalisation entraîne la non reconduction des contrats temporaires de 11 ouvriers et d'un employé qui s'achèveront en juillet et août. Deux personnes vont néanmoins être recrutées dans le même temps. La production au sein de la brasserie, qui emploie 170 personnes, passera de sept jours sur sept à six jours à partir du 1er juin et à cinq jours dès le 1er juillet.