"Aussi bien le nombre de passagers au départ (+2,6%) que celui des passagers en transit (+10,4%) ont progressé par rapport au même mois de 2017", indique l'aéroport. "Cette hausse marquée du nombre de passagers en transit souligne l'importance croissante de Brussels Airport en tant que hub au sein de Star Alliance et comme aéroport de transit pour Brussels Airlines et les autres compagnies de cette alliance", souligne Brussels Airport.

La croissance est surtout poussée par Brussels Airlines et le trafic long-courrier (porté par Emirates, Delta Air Lines et Hainan Airlines). Le long-courrier devrait encore progresser à partir de la fin du mois avec les nouveaux vols vers Shenzhen d'Hainan Airlines et vers Hong Kong de Cathay Pacific, anticipe l'aéroport. "Avec six nouveaux vols par semaine entre Bruxelles et le continent asiatique, l'aéroport va jouer un rôle important dans l'encouragement du tourisme vers notre pays."

Le fret a, lui, légèrement augmenté de 0,8% par rapport à février 2017. Le fret aérien a enregistré un recul de 3% tandis que le fret camionné a connu une forte hausse (+13,8%). Le segment tout-cargo subit une importante baisse (-18,4%) dûe "au départ ou à la disparition de plusieurs compagnies de fret en raison des normes sonores plus strictes en Région bruxelloise", analyse Brussels Airport. Ce retrait est néanmoins partiellement compensé par une importante progression du transport de fret à bord d'avions de passagers (+13,7%).