"En raison d'un vent contraire persistant pour l'industrie automobile, nous réalisons quelques adaptations au niveau des plans de production et des travailleurs temporaires", explique-t-on chez Jaguar Land Rover. Parallèlement, le constructeur automobile veut continuer à engager des ingénieurs hautement qualifiés et des jeunes diplômés.

Jaguar Land Rover justifie sa décision par les incertitudes autour du Brexit et de l'avenir du moteur diesel.