A Bruxelles, dans une imposante bâtisse du quai du Commerce, une vingtaine de petites mains s'affairent pour donner vie à quelques gadgets improbables. Papier, métal, tissu, plastique, verre, etc. : les matériaux se mélangent joyeusement sous les doigts experts et dessinent d'étranges objets qui atterriront, dans quelques jours, sur une table moscovite. Profitant du retentissement médiatique de l'imminente Coupe du Monde de football, une grande marque d'alcool chinois organise en effet un
...