La vente consiste en deux accords. Un premier contrat a été conclu avec Laboratoire CCD et concerne le transfert des autorisations de mise sur le marché pour quatre produits. L'entreprise a également conclu un accord pour la reprise de Mithra France et de sa licence pharmaceutique par Theramex.

L'accord avec Laboratoire CCD, un acteur français de la santé féminine, concerne le transfert des autorisations de mise sur le marché pour quatre produits, dont Tibelia, un produit pour le soulagement des symptômes postménopause et la prévention de l'ostéoporose chez les femmes ménopausées. Le contrat contient également un accord de licence et d'approvisionnement exclusif d'une durée de 10 ans pour ce médicament en France.

"Mithra est éligible pour un paiement initial ainsi que pour des royalties futures pour les quatre produits sur une période de cinq ans, en plus d'un chiffre d'affaires annuel à compter du lancement commercial de Tibelia en France, attendu au courant du deuxième semestre 2018. Le marché français pour le Livial, le produit à l'origine du générique Tibelia, représente actuellement environ 2,5 millions d'euros en ventes annuelles", détaille l'entreprise.

Mithra a par ailleurs conclu un accord de vente pour Mithra France avec Theramex, au titre duquel Theramex reprendra la filiale, y compris sa licence pharmaceutique.

Les détails financiers n'ont pas été divulgués. La société liégeoise explique que la vente de sa filiale française s'inscrit dans sa stratégie de "valoriser au maximum ses actifs non stratégiques et à se consacrer entièrement au développement et aux partenariats pour ses programmes clés basés sur l'E4, à avoir Estelle pour la contraception et Donesta pour la ménopause".