Avec 41% de toutes les ventes, le streaming musical payant a dépassé les ventes de CD (37%) et est désormais le format de musique le plus populaire en Belgique, annonce mardi Bea Music, la fédération professionnelle où l'on retrouve les producteurs de musique.

"Avec les téléchargements, qui génèrent plus de 9 millions de ventes, le digital représente aujourd'hui 54% de toutes les ventes de musique ou plus de 39 millions d'euros, à l'inverse de l'année dernière où les ventes de CD, vinyle et DVD représentaient 56% du marché", souligne Bea Music.

"Le pic du streaming musical payant n'a certainement pas encore été atteint en Belgique", estime Pieter Swaelens pour Bea Music. "La comparaison avec nos pays voisins montre qu'en Belgique nous connaissons une progression légèrement plus lente (...). Nous prévoyons une nouvelle croissance de ce service, notamment grâce à la force des artistes locaux." Un avis partagé par le ministre fédéral de l'Agenda numérique et des Télécoms, Alexander De Croo: "L'importance de la musique en streaming ne fera qu'augmenter tant pour les artistes que pour l'industrie de la musique".