Le géant américain Netflix débarque en Wallonie. Non pas pour proposer son service de diffusion de films et de séries en streaming (il le fait depuis deux ans déjà), mais bien pour investir de manière significative dans la production audiovisuelle locale. C'est une grande première : Netflix va en effet injecter 2 millions d'euros dans un " unitaire " (traduction : un téléfilm qui n'est pas seulement diffusé à la télévision mais aussi sur les plateformes digitales), soit la moitié du budget prévu par la société de production belge Fontana (4 millions). Curieusement, l'intrigue est censée se dérouler dans le Paris de l'entre-deux-guerres, mais c'est pourtant en Wallonie que les scènes de The Most ...