Le test doit se dérouler dans une ville située dans la zone de haute technologie de la Californie, mais les parties n'ont pas avancé de site précis. Il ne s'agit pas ici de tester comment une voiture individuelle sans conducteur peut s'inscrire dans le trafic normal, mais bien de voir comment, sur certains tronçons, une navette ou un taxi peut rouler en toute sécurité, sans chauffeur.

Les clients devraient être en mesure d'appeler le service de navette. Un véhicule se dirigera alors vers leur domicile pour les emmener sans encombre et de manière automatique à destination. Les deux sociétés se sont entendues l'an dernier sur cette coopération. Spécialisé dans l'électronique, Bosch développe des capteurs et des systèmes de pilotage alors que le constructeur Daimler se charge de fournir les véhicules et de les équiper de la technologie nécessaire.