L'équipe a simulé l'introduction aux Pays-Bas d'un système octroyant 700 euros mensuels à tout citoyen entre 18 et 64 ans, et 165 euros aux mineurs d'âge. Les résultats de cette recherche sont évoqués mercredi par De Standaard.

Pour financer le système, il est évalué que 94 milliards d'euros sont à trouver, via, entre autres, la suppression d'avantages sociaux et une augmentation de l'impôt des personnes physiques. La redistribution des richesses fait bien baisser les inégalités, mais pas la pauvreté, ont conclu les chercheurs. Pour 2% de Néerlandais sortis de la pauvreté grâce à ce système, 5 autres pourcents tomberaient dedans, évaluent-ils. Le risque de pauvreté concernerait alors une part plus grande de la population, qui augmenterait de trois points de pourcentage.