"Les droits de succession sont en réalité une 'taxe sur le chagrin' et doivent dès lors être tirés vers le bas ", a martelé Gwendoline Rutten, présidente de l'Open Vld. Tous les partis sont d'accord sur ce point, matérialisé par un glissement sémantique : les " droits de succession " (
...