Certes, une part non négligeable de la hausse actuelle de l'inflation est attribuable à la hausse des prix pétroliers. Pour être précis, la différence entre le prix actuel du pétrole (52,4 euros/baril en moyenne en janvier 2017) et son niveau il y a un an (29,5 euros/baril) atteint des sommets. Or, c'est cet écart qui compte en matière d'inflation.
...