D'Alexander De Croo à Sophie Wilmès en passant par Maxime Prévot, des mandataires politiques de premier ordre réclament soudain la refédéralisation d'une série de compétences. Argument récurrent : la complexité de notre organisation institutionnelle ne permet pas de gérer correctement le pays, tant les fils de compétences des uns et des autres se sont entremêlés. Le ministre de la Mobilité François Bellot a carrément parlé de "merdier institutionnel".
...