L'administration du président Donald Trump accroît ainsi la pression dans la guerre commerciale qui l'oppose à la Chine et qui s'est traduite la semaine dernière par l'imposition de taxes douanières sur 34 milliards de dollars d'importations chinoises.

Une mesure liée à un différend sur la propriété intellectuelle à laquelle Pékin a immédiatement répondu par des taxes équivalentes.