D'abord sur la Chine, qu'il avait, quand il était candidat, accusée de manipuler sa devise, au risque de déclencher une formidable guerre commerciale. Voici quelques jours, après avoir reçu le président chinois Xi Jinping, Donald Trump a fait marche arrière, avouant au
...