35% des banques ne servent plus à rien aujourd'hui

Lire la chronique d'Amid Faljaoui

35% des banques ne servent à rien aujourd'hui car elles dégagent une rentabilité de... 1.6% seulement. Un chiffre qui peut être comparé à l'explosion du nombre de milliardaires en Chine, ce qui nous rappelle que le monde change vite, très vite.

Article du magazine

Comptable, directeur financier, contrôleur de gestion... Gros plan sur les salaires des professionnels de la finance

Du comptable expérimenté au directeur financier d'une grande entreprise en passant par le jeune contrôleur de gestion, la demande de profils financiers ne cesse de croître. Telle est la grande conclusion de l'enquête annuelle sur les salaires réalisée par le cabinet de recrutement Robert Half dont nous vous livrons ici en exclusivité les principaux résultats.

Pourquoi les Etats et les banques torpillent le Libra

Lire la chronique d'Amid Faljaoui

Le Libra, la nouvelle monnaie virtuelle que veut lancer Facebook a du plomb dans l'aile. Visa et Mastercard ont abandonné ce projet. Voici les raisons pour lesquelles les Etats et les banques veulent torpiller ce projet de nouvelle monnaie virtuelle.

Quels seront les métiers de demain dans le secteur de la finance?

Les professions, qui auront le vent en poupe demain, et ce quel qu'en soit le secteur, n'existent pas toujours forcément à l'heure actuelle. De même que les emplois que nous connaissons actuellement n'auront plus forcément leur place et leur utilité dans la société de demain... Zoom sur les métiers du futur concernant le secteur de la finance.

La croissance mondiale bute sur les barrières douanières

"A 3% de croissance, il n'y a pas de place pour les erreurs politiques". En dévoilant la dernière prévision d'expansion de l'économie mondiale pour 2019, Gita Gopinath, l'économiste en chef du FMI, a pressé les décideurs politiques de réduire "urgemment" les tensions commerciales.

Le FMI rabaisse sa prévision de croissance en zone euro

Le FMI a revu à la baisse mardi ses prévisions de croissance pour la zone euro en 2019 et 2020, en raison de la situation de l'Allemagne, très affectée par les tensions commerciales et les déboires de son industrie automobile.