Il assure avoir reçu le soutien d'actionnaires représentant 49,6% des titres de la Bourse d'Oslo.

Euronext, qui gère les places boursières de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, a "approché le conseil d'administration de la Bourse d'Oslo pour chercher son soutien dans le cadre d'une offre publique d'achat de 625 millions d'euros", selon un communiqué succinct d'Euronext.

Cette approche, qui a eu lieu ce week-end, "fait suite à une initiative prise par un certain nombre d'actionnaires de la Bourse d'Oslo qui ont organisé depuis quelques semaines un processus de cession de leur participation dans la société", a expliqué à l'AFP Stéphane Boujnah, le directeur général d'Euronext, lors d'une conférence téléphonique.

"Plusieurs opérateurs boursiers ont été approchés" et "notre offre a été retenue", à l'issue de cette enchère qui a pris fin "il y a quelques jours", a-t-il expliqué.

Ces actionnaires minoritaires, qui détiennent 49,6% des actions en circulation de l'opérateur de la Bourse d'Oslo, se sont engagés à apporter leurs titres à l'offre d'Euronext.

Le conseil d'administration de la Bourse d'Oslo "va évaluer l'offre et faire une recommandation aux actionnaires quand l'offre sera présentée", en janvier 2019, indique l'opérateur norvégien dans un communiqué séparé.