"Quelle qu'en soit la forme, l'objectif est de décourager les consommateurs de recourir à certaines opérations dites manuelles. Se diriger vers une société sans cash est un choix de société qui doit se faire à des conditions acceptables pour la population", selon Test achats qui regrette que le coût des services ne soit plus si "transparent, prévisible et acceptable" dans le monde bancaire.

Test achats, qui fustige principalement les retraits payants, a adressé un courrier fin décembre à Febelfin afin d'ouvrir le débat sur la question dans les prochains mois. "Suite à l'annonce d'ING, et maintenant de la Deutsche Bank, le nombre de comptes vraiment gratuits diminue", dénonce Test achats.

"Outre quelques comptes internet et quelques offres de niche, on en dénombre plus que deux: Keytrade KeyPack et Argenta Girorekening, comprenant en outre une carte de crédit", détaille l'organisation qui préconise que chaque banque ait au moins un compte gratuit dans sa gamme de formules. "Si elles ne le proposent pas, la concurrence de nouveaux acteurs le fera", prévient-elle encore.