"L'accélération de la transformation digitale des habitudes bancaires de nos clients implique d'importants investissements dans la transformation de notre modèle de distribution. Pour ce faire, nous devons prendre en compte l'évolution exponentielle de la banque digitale et à distance, tout en conservant une présence physique forte sur le marché belge", justifie BNP Paribas Fortis.

De 678 agences actuellement, la banque passera à 592 à la fin de l'année et à 411 fin 2021. A cette échéance, 2.200 emplois auront été supprimés, de manière la plus "naturelle" possible et via des plans de départs volontaires, affirme-t-on. Un conseil d'entreprise extraordinaire est prévu ce vendredi.

De ses résultats publiés ce jour également, il ressort que BNP Paribas Fortis a engrangé plus de 1,9 milliard d'euros de bénéfices l'an dernier, soit une hausse de 1,8%, malgré le ralentissement de la croissance, les taux d'intérêts bas et les tensions commerciales internationales, se félicite la banque.