"Afin de préserver la sérénité des échanges, les parties ont décidé ensemble qu'il n'y aura pas de communication supplémentaire d'ici là", indiquent-elles également.

Une grève qui s'étend sur cinq jours touche depuis mardi les transports de la société, reliant les centres de distribution et les bureaux.

La grève concernera ensuite les postiers le 9 novembre, les guichets, l'administration et les call centers le 12 novembre et la distribution des colis le 13 novembre.

Le conflit porte notamment sur la charge de travail et le manque de personnel.