Les habitudes des consommateurs sont en pleine révolution. En Belgique, une tendance à la "déconsommation" se dessine petit à petit. Selon des chiffres communiqués par Comeos, qui représente le commerce et les services en Belgique, pour les produits de grande consommation et les produits de droguerie, parfumerie et hygiène, l'année 2018 a vu une évolution de -1,2% en volume, et de +1,1% en valeur. Cela laisse entendre que les consommateurs n'achètent pas nécessairement moins mais s'orientent vers des produits plus chers, de meilleure qualité. Un phénomène que les experts nomment la "valorisation des achats". Les ménages belges consacrent environ 15% (14,7%) de leur budget aux dépenses d'alimentation, un budget en légère diminution par rapport à une dizaine d'années (16% en 2009).
...