L'annonce de la suppression de 1.233 emplois chez Carrefour en janvier de l'année dernière a pesé le plus lourd dans ces statistiques annuelles. En termes de chiffres, 2018 se situe entre les années 2017 (environ 3.800 emplois menacés par des licenciements collectifs) et 2016 (plus de 12.000).

Dans le courant de l'année dernière, 73 procédures de licenciement collectif ont en outre été clôturées.

Au final, ce sont 5.088 postes qui ont effectivement disparu, contre 5.602 qui étaient menacés lors des annonces. En moyenne, 9% des emplois ont donc été "sauvés" grâce à la concertation sociale.