On pourrait plutôt se demander pourquoi, alors que leur inanité ou leur nocivité semblent faire l'unanimité, nous sommes si peu nombreux à nous en détourner. Face aux avalanches de moqueries ou de scandales, aucun signe de désertion massive.
...