Le journalisme, il n'est pas tombé dedans quand il était petit, mais presque. Il l'a découvert dès qu'il a appris à lire et qu'il s'est mis à feuilleter chaque jour Le Soir sur la table de la salle à manger familiale à Nivelles. " Au début, je lisais surtout le sport et puis j'ai tourné de plus en plus de pages, raconte François Bailly, le nouveau rédacteur en chef de L'Echo. Je me suis inscrit en journalisme à l'ULB, même si j'avais un peu peur, vu le niveau de mon orthographe. "
...