Facebook vient une nouvelle fois de se faire épingler pour sa gestion plutôt légère des données personnelles de ses utilisateurs. D'après une enquête choc du New York Times, le réseau social a permis à de grandes entreprises (Amazon, Netflix, Spotify, Microsoft, Yahoo !, Apple, etc.) d'accéder à des données privées comme le nom, le numéro de téléphone, l'adresse e-mail, les amis, les publications des amis, les événements Facebook ou encore les messages privés échangés sur Messenger. De véritables partenariats ont été conclus entre ces géants de la tech et de l'Internet, démontrant un usage inquiétant des données personnelles des utilisateurs par ces plateformes globales rassemblant des milliards d'individus. C'est dans ce contexte que le modeste mais ambitieux acteur européen Qwant espère tirer son épingle du jeu. Son fondateur et PDG Eric Léandri était présent à Namur en décembre dernier à l'invitation de Digital Wallonia, qui organisait pour la deuxième fois Shake, un grand événement dédié au numérique. Trends-Tendances a eu l'occasion de le rencontrer.
...