Telenet a confirmé plus tôt cette année sa volonté de racheter l'opérateur télécom wallon. Le dossier est par contre au point mort. L'intercommunale wallonne derrière VOO, Nethys, a clairement indiqué qu'elle n'était pas vendeuse. Et quand bien même elle le voudrait, Orange est également intéressé.

John Porter a cependant ramené la question sur le devant de la scène mercredi à l'occasion de la présentation de la stratégie à trois ans de Telenet. "Le dossier Nethys est en veille, mais nous avons affiché clairement nos intentions", a-t-il déclaré. "Au plus ça dure, au plus nous allons regarder des alternatives."

Telenet a déjà des clients en Wallonie, via l'opérateur mobile Base. "Nous ne resterons pas inactifs tant que ces clients ne disposeront pas de l'offre totale de Telenet. Nous y réfléchissons sérieusement." Les options envisagées ne sont pour autant pas claires. La priorité de Telenet reste cependant son implémentation à Bruxelles, l'entreprise vise un taux de pénétration de 25 à 30%.