La progression est encore plus importante par rapport à 2016 puisqu'elle est de l'ordre de plus de 130%. A côté de ces chiffres, la SPI indique qu'il y a eu, en 2018, 105 reventes entre les entreprises occupant ses parcs. "On constate une reprise de l'activité économique depuis deux ou trois ans. On se réjouit également que de nouveaux parcs, comme ceux de Barchon ou Retinne, suscitent de l'intérêt", souligne le porte-parole de la SPI.

Si bien qu'à ce stade, le taux d'occupation en province de Liège est de 91,2%. "Le taux d'occupation est certes important mais il y a encore des possibilités, notamment en développant d'autres formules comme la rue d'entreprises Pieper qui a été créée dans le quartier Saint-Léonard à Liège et qui est complète. De plus, la SPI est prioritaire pour l'achat d'espaces qui se libèrent. C'est ainsi que nous avons recréé 11 hectares, sur les dix dernières années, aux Plenesses à Thimister-Chermont", poursuit le porte-parole.