Kinepolis doit actuellement tenir compte des conditions imposées par l'Autorité belge de la concurrence, qui empêchent par exemple la création de nouveaux complexes de cinéma ou la reprise d'infrastructures existantes sans autorisation préalable.

Un assouplissement était prévu à partir d'avril 2020 mais un concurrent de Kinepolis a fait appel. La cour lui a donné raison pour des raisons de procédure.