L'augmentation est la plus nette en Flandre. Les terres labourées y sont en hausse de 86% et atteignent 382 euros/ha, tandis que les prairies ont vu leur prix évoluer de 78%, à 327 euros/ha. En Wallonie, la croissance est plus faible, avec une augmentation de 56% pour les terres labourées (249 euros/ha) et de 55% pour les prairies (235 euros/ha).

Au niveau provincial, la Flandre occidentale est la plus onéreuse avec des terres labourées se louant en moyenne 451 euros/ha et des prairies à 402 euros/ha. Selon Statbel, c'est bien plus du double des montants déboursés en province de Luxembourg, où les fermages s'élèvent à respectivement 187 euros/ha et 179 euros/ha.