Unibail-Rodamco, qui porte le projet avec Besix et CFE, vient d'apprendre qu'il disposait désormais du certificat d'urbanisme, après avoir déjà en poche le certificat d'environnement. Des documents qui lui permettent de plancher sur la demande de permis en bonne et due forme - qui a été largement affinée ces derniers mois suite à des consultations avec 3.000 riverains - et d'espérer la déposer au second semestre 2019. Avec, si tout se passe bien et qu'aucun recours ne vient retarder le planning, un premier coup de pelleteuse attendu en 2020 et une ouverture prévue fin 2023. L'entièreté du site (210.000 m2) ne sera toutefois pas encore reconfigurée à cette date : on p...