Ceux qui souhaitent toucher une pension plus élevée à l'avenir peuvent, depuis décembre 2017, acheter leurs années d'études à un tarif préférentiel. Les années achetées sont ensuite prises en compte dans le calcul du montant de la pension. Les fonctionnaires peuvent déjà effectuer un calcul sur mypension.be, avec ou sans remboursement. Les employés pourront également le faire d'ici quelques semaines au plus tard.

Un an après l'introduction de la mesure, 7.418 fonctionnaires et 5.789 employés avaient effectué une requête en ce sens. "Cette mesure est indéniablement un succès", estime Daniel Bacquelaine.

Augmentation

"Le nombre d'achats des années d'études augmente chaque mois." Le ministre s'attend à ce que ce nombre continue de croître jusqu'à la fin de la période de transition, le 30 novembre 2020. La mesure n'a pas encore rapporté les recettes espérées aux caisse de l'État. En septembre, le gouvernement comptait encore sur 25 millions d'euros de contributions en 2018 mais, début décembre, le compteur se situait autour de 7,2 millions d'euros.

Beaucoup de personnes ont déjà introduit une demande mais seuls 15,7% d'entre elles ont déjà payé, précise un porte-parole de Daniel Bacquelaine, pointant ainsi le fait que de l'argent est encore attendu. Mais "ce n'est pas une histoire budgétaire pour nous", ajoute le porte-parole. "Il s'agit d'augmenter les pensions et de faire en sorte que les gens puissent étudier plus longtemps sans entrave."