"J'ai eu une réunion constructive avec le Président Juncker ce soir", a déclaré Mme May, indiquant qu'elle avait demandé "d'apporter des changements juridiquement contraignants au 'filet de sécurité'", cette mesure controversée censée éviter le retour d'une frontière physique en Irlande. "Nous avons fait des progrès", a-t-elle assuré.