La semaine dernière, la publication d'indicateurs PMI (qui mesurent la confiance des directeurs d'achat dans les différents secteurs de l'économie) en berne dans la zone euro tend à montrer que la décélération économique observée depuis le début de cette année se poursuit. En Belgique, outre le fait que le baromètre de conjoncture de la Banque nationale s'est replié en octobre, d'autres signes ne trompent pas. Par exemple, l'activité dans l'intérim continue de décélérer. Or, il s'agit d'un indicateur précurseur du marché du travail. Les créations d'emplois vont plus que probablement ralentir dans les prochains mois. L'évolution du nombre de chômeurs temporaires pour raison économique dit exactement la même chose.
...