Cela fait des mois que le Conseil supérieur des finances planche sur un rapport d'une réforme de l'impôt des personnes physiques, à la demande de l'ancien ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) qui avait fourni les grandes lignes de travail. Il devait s'agir d'un tax shift où la baisse de l'impôt des personnes physiques s'accompagnerait d'un glissement vers d'autres formes d'imposition, souligne L'Echo.

Alexander De Croo a toutefois souhaité donner d'autres accents à la réforme, souhaitant une baisse des impôts, sans tax shift. De Croo a également demandé aux experts d'étudier la possibilité de réduire le nombre de tranches d'imposition, afin que les contribuables ne se retrouvent pas trop rapidement dans les tranches les plus élevées. Le rapport ne sera communiqué qu'après les élections.