En Europe, le marché du bio a augmenté de 11% en 2017 et représente 37,3 milliards d'euros. L'Allemagne, la France et l'Italie sont les trois pays avec les plus grands marchés du bio en Europe, selon les chiffres publiés mercredi par l'Institut de recherche de l'agriculture biologique (FiBL). Comme dans le reste de l'Europe, le nombre de fermes biologiques continue d'augmenter en Suisse.

En janvier, l'Office fédéral suisse de la statistique (OFS) en a dénombré 6.638, dont la moitié sont situées en régions de montagne. L'élevage biologique est particulièrement rentable: la viande et le lait représentent ensemble plus d'un tiers de la valeur totale de la production de l'agriculture biologique, selon le FiBL.

L'Europe compte près de 400.000 agriculteurs biologiques, dont 75.000 en Turquie. Quelque 71.000 exploitations traitent des produits bio et 53.000 importateurs sont actifs dans ce domaine en Europe, dont 548 en Suisse.