Vers 08h00 GMT (09h00 à Paris), l'euro reculait face au dollar à 1,1352 dollar pour un euro contre 1,1365 lundi soir, et se stabilisait face à la livre sterling à 88,24 pence pour un euro, contre 88,15 lundi à 22H00 GMT. La livre perdait également du terrain face au billet vert, à 1,2866 dollar contre 1,2892 lundi à 22H00 GMT, au lendemain d'une fermeture des marchés américains à l'occasion de la journée de Martin Luther King Jr.

À dix semaines seulement de la sortie prévue de l'Union européenne, le 29 mars, la dirigeante conservatrice doit trouver une voie pour éviter au Royaume-Uni une rupture sans accord, synonyme de risques de pénuries, d'embouteillages monstres aux abords des ports et d'effondrement de la livre.

"La possibilité d'un report de la date du Brexit est relativement forte", explique une note de Mizuho Securities, même si Theresa May refuse cette option pour le moment. Outre le Brexit, les investisseurs continuent de surveiller le "shutdown" aux États-Unis - blocage budgétaire des services fédéraux qui a débuté le 22 décembre et pourrait commencer à peser sur la croissance du pays, et donc sur le dollar