Ces sanctions conduiront à des "mois douloureux" pour les consommateurs à travers le monde, a prévenu le ministre iranien du Pétrole Bidschan Namdar Sanganeh, via l'agence de presse iranienne IRIB-News. D'après lui, les prix vont encore augmenter à long terme.

L'économie iranienne devrait être sensiblement touchée par les sanctions qui sont en vigueur contre le pays depuis le 5 novembre. En raison de la disparition des réserves de l'Iran, les prix du pétrole dans le monde pourraient dès lors fortement augmenter.