Après avoir connu un pic de forme pendant l'été, la croissance a fortement ralenti cet automne et le PIB n'a augmenté que de 0,2% lors du dernier trimestre, avec un trou d'air marqué en décembre. Le pays ne semble pas aborder avec un fort élan économique la phase cruciale du Brexit, prévu le 29 mars.