Le Groupe des dix, qui rassemble syndicats et organisations patronales, donnera justement aujourd'hui/jeudi le coup d'envoi de la concertation salariale bisannuelle. Les partenaires sociaux ont toutefois été informés mercredi par le Conseil central de l'Économie (CCE) de la marge maximale sur laquelle les salaires pourront augmenter.

Cette hausse serait de 0,8% hors index. La FGTB souhaite ainsi apporter un coup de pression avant même l'entame des négociations. "Le pouvoir d'achat est plus qu'un simple accord salarial. Nous voulons réveiller la politique. D'autres actions suivront jusqu'aux élections", a encore prévenu M. Van Heetvelde.

Le CCE détermine une marge maximale pour la hausse salariale en tenant compte de l'évolution des salaires dans les pays voisins. Lors de la dernière concertation, une norme salariale de 1,1% (hors index) avait été établie pour la période 2017-2018.