"Elegance is an attitude" est le slogan de Longines. Il souligne à quel point cette marque horlogère suisse prend au sérieux le concept d'élégance. On commet pourtant très souvent l'erreur de limiter l'élégance aux apparences : une robe ou un costume élégant, une élégante coupe de cheveux... L'aspect extérieur a certes son importance, mais il ne communique jamais qu'une vision superficielle. D'autant que, dans notre société moderne, on peut plus que jamais réaliser et acheter les apparences. Mais ce n'est pas le cas de l'élégance. L'élégance est naturelle. C'est un talent, un don, un cadeau.

Prenons les vêtements, par exemple. Ils peuvent être beaux. Ils peuvent être chers. Mais cela ne les rend pas élégants pour autant. Pour accéder à l'élégance, il faut absolument que l'on se sente bien dans le vêtement que l'on a choisi. Si l'on se déguise exagérément en vue de donner de soi une image nouvelle, plus chic, cela permettra de faire impression, oui, mais l'élégance ne sera pas de la partie. Si l'ensemble n'est pas harmonisé, il ne donnera jamais lieu qu'à un effet cocasse qui détonnera. Ce qui ne peut en aucun cas être l'objectif recherché.

Participez au concours de Longines et gagnez un ticket pour deux au jumping de Malines

Les antilopes, les chats et les ambassadeurs

On trouve dans le monde animal, chez les chats et les antilopes, le plus bel exemple d'élégance. Et cela, tant à l'arrêt qu'en mouvement, car ils sont gracieux. Les concepteurs de hauts talons en savent tous les secrets. Ils ont donné forme à ce mode de mouvement animal et le destinent à ceux qui ont appris à en faire usage. Cela exige de nombreux exercices que l'on n'apprend jamais trop tôt, car il n'y a rien de plus inélégant qu'une femme qui se déplace maladroitement et lourdement sur des talons hauts. Ou qui espère gagner quelques centimètres en chaussant une épaisse semelle.

Partager

La collection horlogère de Longines peut être considérée dans son ensemble comme un patrimoine chargé d'élégance.

Elegance is an attitude. Ce n'est pas seulement dans son slogan publicitaire que Longines traduit sa vision de l'élégance. Elle a bien d'autres manières d'afficher son attitude à l'égard de l'élégance. En premier lieu, bien entendu, dans ses montres. La collection horlogère de Longines peut être considérée dans son ensemble comme un patrimoine chargé d'élégance.

Au même titre que les ambassadeurs de la marque. Longines les sélectionne avec le plus grand soin. Il ne suffit pas de porter un nom illustre : Longines ne choisit pas sur une base aussi facile. La marque choisit des personnalités qui ont une stature. Elle ne s'adresse jamais qu'à des gens qui ont une personnalité et de la classe. À des gens qui doivent leur célébrité aux valeurs et aux normes qu'ils représentent. Bien sûr, ils revêtent le plus souvent des allures élégantes, tant du fait de ce qu'ils portent que par les objets dont ils s'entourent. Mais ce qui les rend surtout élégants, ce sont leurs actes et leur façon d'être, leur gestuelle et leurs paroles. L'élégance fait partie de leur ADN. Elle définit leur identité. À ce titre, ces personnes sont de véritables ambassadeurs de l'élégance. Ce qui est en outre frappant est la durabilité de la relation que Longines entretient avec eux. Car la véritable élégance est, par définition, durable.

Des modèles d'élégance

Vous voulez des grands noms ? En voici la fleur, ordonnés par thèmes.

Le monde du cinéma est un vivier fertile pour qui est en quête d'exemples d'élégance. Kate Winslet est probablement la figure de proue la plus réputée de Longines, et ceci depuis 2010 : on l'associe spontanément à son image, les bras ouverts à la proue du Titanic, mais elle a bien d'autres grands rôles à son palmarès. En ce qui concerne l'acteur australien Simon "Le Mentaliste" Baker (promu en 2012 au titre d'ambassadeur de l'élégance), on a le sentiment que c'est pour lui que l'on a découvert le terme de "gentleman". Quant à l'actrice lituanienne Ingeborga Dapkunaite, vous la connaissez dans les rôles de "Mission Impossible" et "Sept ans au Tibet". En Belgique, Longines a choisi l'acteur Louis Talpe et sa fiancée Tiffany Ling-Vannerus, une Belge originaire de Suède, en tant que références en matière d'élégance.

L'Asie est un débouché important pour une marque de montres. Longines a de ce fait désigné une série d'ambassadeurs de l'élégance pour ce continent. Aaron Kwok, surnommé "le Michael Jackson de Hong Kong", et l'actrice chinoise Chi Ling Lin le sont déjà depuis 2005, ainsi que l'acteur taïwanais Eddie Peng (2014), le Sud-Coréen Jung Woo-Sung et l'ex-Miss Monde Aishwarya Rai Bachcha venue d'Inde (depuis 1999). À l'occasion de son 185e anniversaire, Longines a en outre inclus l'actrice chinoise Zhao Liying dans sa liste. L'Asie y est donc en effet extrêmement présente.

Partager

Le sport exige d'ordinaire une grande élégance.

Le sport exige d'ordinaire une grande élégance. En 2007, Longines a promu le skieur norvégien Aksel Lund Svindal au titre d'ambassadeur de l'élégance. La skieuse américaine Mikaela Shiffrin participe également depuis 2014. L'ancien joueur de tennis André Agassi et sa femme Steffi Graf méritent largement d'être cités. Autrefois héros des terrains de tennis, ils sont devenus des icônes de la bienfaisance, et il y a déjà quelque temps qu'ils figurent dans le corps d'élite de l'élégance. Les jumelles russes de 20 ans Arina et Dina Averina, championnes du monde de gymnastique rythmique, sont les plus jeunes ambassadrices de Longines. Plus personne ne doute de la corrélation entre souplesse et élégance. Il n'est donc pas surprenant que le nom de la gymnaste polyvalente suisse Giulia Steingruber figure au nombre des ambassadrices de l'élégance. D'autres athlètes émergent aussi, comme le gymnaste japonais Kochei Uchimara, plusieurs fois champion olympique et mondial. Et, puisque Longines est omniprésente dans le sport hippique, la cavalière qui galope en tête de l'élégance est, elle aussi, une des tenantes de la marque. L'amazone Jane Richard y est déjà depuis 2003 : la longévité n'est pas un concept vide de sens sous les couleurs de Longines.

L'amazone Jane Richard

L'amazone Jane Richard © Longines

Vous avez dit sprezzatura ?

Tous ces gens ont en commun une grande élégance et Longines leur attribue dès lors le titre d'ambassadeurs de l'élégance. Mais l'élégance, c'est quoi au juste ? Quand on cherche à la définir, on tombe immanquablement sur les concepts de simplicité et de discrétion. L'élégance n'est jamais destinée à sauter aux yeux, mais bien à se fixer dans la mémoire.

Elegance is an attitude. Littéralement aussi. Car c'est une attitude corporelle. Difficile de parvenir à l'élégance si le corps refuse de s'y plier. Si vous vous traînez dans la vie en courbant les épaules, vous pouvez tout essayer : rien ne vous réussira. Mais on peut travailler à son attitude corporelle. Dans une salle de gym, par exemple.

Ceci dit, on peut aussi cultiver l'élégance sur une base beaucoup plus profonde : la confiance en soi. Celui qui dispose d'une solide confiance en soi l'irradie vers l'extérieur et arrive déjà très loin rien qu'en se tenant bien droit. Cette confiance en soi, on la reconnaît à un sourire, à une certaine audace, à un rayonnement, à une façon de marcher... Ce sont les Italiens qui ont été les meilleurs dans l'art de comprendre cette notion. Ils ont même créé un mot pour le qualifier. Ce type d'élégance subtile, nonchalante, apparemment non étudiée, ils l'appellent la sprezzatura. Un concept que l'on pourrait probablement le mieux traduire par l'expression "aisance apparente" ou "nonchalance exercée". Une espèce d'attitude naturelle sur laquelle le monde entier se méprend.

De l'intrinsèque vers le visible

Un des éléments la sprezzatura est le soin que l'on prend de soi : se soigner correctement soi-même. Cela se manifeste entre autres dans les chaussures que l'on porte et dans le soin que l'on en prend. Ou dans le soin que l'on apporte à se limer les ongles. Cela n'a guère de rapport avec le maquillage, à moins qu'il contribue d'une façon presque invisible (et donc surtout pas tapageuse) à l'expression de votre personnalité.

Il ne peut y avoir d'élégance que dans le cadre d'une beauté intérieure, intrinsèque. Ce message de l'intrinsèque se traduit non seulement par l'attitude, mais aussi par le langage. Et le langage est avant tout une question d'éducation. Les Anglais en sont intimement convaincus : pendant des siècles, ils ont utilisé la langue dans la lutte des classes. Prêtez attention à la langue que parle le Prince Charles, et vous comprendrez qu'elle est clairement fonction de l'éducation (bien que nous connaissions des personnes qui, malgré une éducation minable, ont acquis cette façon upper class de s'exprimer grâce à un sérieux effort de volonté). Tendons l'oreille à ce qu'en dit l'actrice Emma Watson : " Je ne suis pas le produit de ce qu'il m'est arrivé : je suis celle que j'avais en tête de devenir. "

La mode évolue, mais le style dure une vie. Celui qui perd cela de vue continue à croire que l'on vend l'élégance dans les magasins, et n'admet pas que les fioritures et les fanfreluches n'y feront rien. Un conseil pour vos achats : oubliez une fois pour toutes le superficiel et les effets impressionnants. Optez plutôt pour la subtilité, la simplicité et la discrétion. Elles garantissent plus de profondeur et de durabilité. En d'autres termes, elles garantissent un surcroît d'élégance.

Longines l'a parfaitement compris. Elegance is an attitude.