Tout sur BNP Paribas Fortis

Pourquoi certains employés de banque vont devenir infirmiers ou aides-soignants

Les employés de banque vont devenir infirmiers ou aides-soignants. C'est le résultat d'un accord entre le secteur financier et le secteur de la santé. C'est une première mondiale: un secteur qui dégraisse va permettre à ses ex employés de changer de métier. Amid Faljaoui nous en dit plus sur cette belle initiative.

Pourquoi est-ce la fin de la "banque de papa"?

Entre le métier classique du crédit qui rapporte moins, les perspectives de croissance qui fléchissent et la digitalisation qui enterre les agences, les banques vivent un profond changement et se transforment à marche forcée.

Jusqu'où ira votre banquier?

Nouveaux concurrents, nouveaux métiers, nouvelles compétences : la révolution bancaire est en marche. Travailler en banque n'est plus un long fleuve tranquille. Les agences deviennent des salons. Les robots deviennent conseillers. Les applis deviennent des médias sociaux. Bienvenue dans le monde de la banque 4.0.

La "banque de papa" se meurt sous nos yeux

L'une des informations les plus importantes de la semaine dernière a été la confirmation que la "banque de papa" se meurt pour reprendre le titre d'un article du magazine économique Trends-Tendances.

BNP Paribas Fortis accélère la fermeture de ses agences

La banque BNP Paribas Fortis va accélérer la réduction de son réseau d'agences, rapporte L'Echo samedi. Cette mesure s'ajoute ainsi à la suppression de plus de 2.000 emplois au cours des trois prochaines années, qui avait été annoncée au cours de la semaine écoulée.

Les banques traditionnelles belges se développent bien numériquement

Les quatre grandes banques traditionnelles belges - à savoir KBC/CBC, BNP Paribas Fortis/HB! , ING et Belfius - s'adaptent globalement assez bien à l'ère du numérique, ressort-il du premier volet du baromètre de performance numérique des enseignes bancaires belges présenté jeudi à Bruxelles par l'agence de notation D-Rating.

"Aucun licenciement sec n'aura lieu" chez BNP Paribas Fortis

Un accord de principe a été trouvé ce jeudi entre la direction de BNP Paribas Fortis et les organisations syndicales (Setca-BBTK, la LBC-NVK et la CNE-GNC) sur la prolongation de la convention collective de travail (CCT) "Garantie d'emploi" ainsi que sur l'actualisation de l'organisation du travail, annonce la banque. De 800 à 1.000 départs sur base volontaire pourraient intervenir d'ici trois ans mais aucun licenciement sec n'aura lieu, assure-t-on.

BNP Paribas Fortis pourrait supprimer 2.500 emplois en trois ans

Environ 1.000 emplois sont menacés chez BNP Paribas Fortis. De ce nombre, plus ou moins 800 se traduiront en départs anticipés de la banque, alerte mercredi le Setca. Il faudra par contre trouver une solution pour les 200 autres personnes en interne, prévient le syndicat socialiste.