Tout sur NLMK Clabecq

Jeholet sur NLMK: "Une nouvelle réunion a permis de dégager une proposition de sortie de crise"

Une nouvelle réunion, mercredi matin, entre la direction de NLMK Clabecq, les syndicats, la Sogepa, les bourgmestres des communes concernées et le ministre wallon de l'Emploi, Pierre-Yves Jeholet, a permis de dégager "une proposition de sortie de crise" alors que le site en est à son 32e jour de grève, a affirmé le ministre régional, interrogé sur le sujet en séance plénière du Parlement de Wallonie, par le député socialiste Hassan Idrissi.

Syndicats: "NLMK et le ministre Jeholet font valser les millions"

Alors qu'une médiation est prévue vendredi pour tenter de renouer le dialogue entre la direction de NLMK Clabecq et les représentants des travailleurs, les syndicats pointent jeudi soir la communication du groupe sidérurgique russe et du ministre wallon de l'Economie, Pierre-Yves Jeholet (MR), à propos de futurs investissements.

NLMK Clabecq: les syndicats ne discuteront pas avec la direction et demandent une conciliation

Réunis sur le site de NLMK Clabecq jusqu'à 13h30 mardi, heure à laquelle aura lieu le troisième conseil d'entreprise extraordinaire depuis l'annonce de la restructuration envisagée par le groupe sidérurgique, les syndicats ont décidé de ne pas discuter avec la direction. Celle-ci aurait préféré tenir la réunion à Nivelles et ne pas se rendre sur le site de l'usine. Les syndicats, avant de se déplacer pour discuter, demandaient que les mesures de gel d'index et de salaire envisagées par NLMK soient préalablement retirées. Ils disent avoir essuyé un refus et comptent à présent demander une conciliation.

Blocage total chez NLMK à Clabecq, la colère du personnel gronde

Le piquet de grève installé depuis la semaine dernière devant le site de Clabecq de NLMK est toujours en place ce lundi matin, et le secteur de la sidérurgie semble se mobiliser par solidarité. La CSC annonce la venue d'une délégation de Arcelor Mittal lundi vers midi sur le piquet.

Les discussions restent difficiles chez NLMK Clabecq

Le deuxième conseil d'entreprise extraordinaire convoqué dans le cadre de la loi Renault sur les licenciements collectifs se prolonge, ce mercredi chez NLMK Clabecq. La séance était convoquée en matinée et vers 13h, elle était toujours en cours.

NLMK Clabecq veut se séparer de 290 travailleurs

Dans la foulée du conseil d'entreprise extraordinaire convoqué jeudi matin sur le site de NLMK Clabecq, la direction a confirmé devant la presse son intention de réduire l'emploi de 50% à Clabecq et de développer un plan industriel pour se concentrer sur la fabrication des tôles fines à haute valeur ajoutée qui constituent la spécificité de l'usine. L'intention est donc de se séparer de 290 travailleurs, pour que le site redevienne rentable à l'horizon 2022. Actuellement, a précisé le CEO de NLMK International Ben De Vos, le site de Clabecq accuse une perte annuelle de 50 millions d'euros.