Michel Barnier: "C'est aux Britanniques de prendre leurs responsabilités"

"On n'a pas attendu Facebook pour connaître les limites de l'autodiscipline en matière économique"

- Advertisement -