Au cours des vingt dernières années, la Chine a connu une progression impressionnante dans le commerce international et est aujourd'hui la championne incontestée de l'exportation. Mohammad Salman, chercheur à la VUB : " Il est évident que la position de numéro 1 des États-Unis dans le commerce international est menacée. Ce n'est donc pas par hasard si le président américain tente à présent de défier la Chine par une série de mesures. De nombreuses entreprises chinoises dépendent en effet fortement des États-Unis pour leurs exportations ".

La Chine, un marché alternatif ?

Mohammad Salman considère la politique de Donald Trump comme une opportunité pour l'Europe de collaborer avec la Chine : " Trump a pris plusieurs mesures qui touchent spécifiquement les secteurs européens. Étant donné que tant l'Europe que la Chine doivent chercher de nouveaux marchés, il s'agit d'une belle opportunité, pour les deux parties, de travailler main dans la main. "

" Le protectionnisme est un jeu dangereux, car on sait où il commence, mais pas où il va s'arrêter ", réagit Erik Buyst, professeur d'histoire économique à la KUL. " J'y vois un gros risque pour l'Europe. Si la Chine veut exporter davantage vers l'Europe à des prix planchers en réaction aux mesures de Trump, la position concurrentielle de nos propres entreprises pourrait être menacée. "

Selon Erik Buyst, Donald Trump devrait changer de cap : " Nous nous rendons tous bien compte que l'Organisation mondiale du commerce n'est pas parfaite. Mais je crois au renforcement de l'OMC pour qu'elle puisse mieux s'attaquer aux problèmes relatifs à l'octroi de subventions excessives et au respect de la propriété intellectuelle. "

La Chine, Trump, le Brexit... Comment investir en période d'incertitude ?

© Dann

Le potentiel de l'Asie et de l'Afrique

Mithra Pharmaceuticals est une entreprise pharmaceutique belge qui fabrique des contraceptifs et des produits pour la fertilité et la ménopause. " L'Amérique est l'un de nos principaux nouveaux marchés ", explique Michaël Dillen, vice-président Corporate Development. " Étant donné que nous collaborons toujours avec de solides partenaires locaux, je ne m'attends pas à ce que le protectionnisme de Donald Trump ait un impact important. "

Mithra se tourne dans le même temps vers de nouveaux marchés, comme l'Asie, où la classe moyenne est en train de se développer et où l'intérêt pour ses produits ne fait que croître. Credendo aussi remarque que la région dispose d'un potentiel important. Pascaline della Faille : " Selon nous, quatre pays ont un grand potentiel de croissance. En premier lieu, l'Inde, qui est le deuxième pays le plus peuplé au monde, mais dont l'économie reste encore très fermée. L'Indonésie, les Philippines et le Vietnam sont d'autres pays à fort potentiel. "

À long terme, l'Afrique constitue un marché de débouchés potentiellement important. " Aujourd'hui, nous observons une forte croissance démographique, mais le développement économique est plus lent. L'instabilité politique, la hauteur de la dette publique et la grande dépendance aux prix des matières premières sont des facteurs qui ont encore une influence considérable. Le Botswana, la Côte d'Ivoire et le Rwanda sont des exemples d'évolution positive. "

La Chine, Trump, le Brexit... Comment investir en période d'incertitude ?

© Getty Images/iStockphoto

Le gros point d'interrogation posé par le Brexit

Plus près de chez nous, l'incertitude demeure quant au Brexit et à l'impact du départ des Britanniques de l'Union européenne. Erik Buyst : " La Grande-Bretagne est un partenaire commercial important pour les entreprises belges. Certains secteurs, tels que celui de la fabrication de tapis et moquettes, dépendent fortement des exportations d'outre-Manche. Les conséquences pourraient donc être sérieuses, mais elles restent à ce jour imprévisibles. "

Le professeur estime que l'on joue avec le feu. " À une période où la part de marché de l'Union européenne diminue dans le commerce international, nous devrions surtout nous pencher sur la question de savoir comment maximiser notre potentiel de croissance. L'UE devrait plus que jamais former un seul bloc et s'exprimer d'une seule voix pour défendre sa position dans le monde et dans le commerce international ", estime Erik Buyst.